[C]roûtons  [B]erserkers Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
[B]erserkers
Sigoo
MessagePosté le: Mar 8 Fév - 15:31 (2011)  [B]erserkers --> Répondre en citant

Hors ligne
Administrateur


Inscrit le: 16 Jan 2011
Messages: 208
Localisation: Marseille

Berserk  
 
Le berserk désigne,  un guerrier-fauve qui entre dans une fureur sacrée le rendant surpuissant (« Et la Terre elle même ressentit la peur devant sa rage... ») et capable des plus invraisemblables exploits, dignes des dieux. Quoique le personnage apparaisse surtout dans les sagas, et les mythologies nordiques et germaniques il est néanmoins attesté dans des sources plus historiques,  « Berserk » pourrait signifier « peau d’ours » (du vieux norrois ber särk : « chemise [en peau] d’ours »). Il existe une autre théorie, qui interprète le mot en « sans protections » (du norvégien « berr särk », poitrine nue).


Le terme a été adjectivé en anglais où to go berserk, puis to go berzerk signifie en langage familier perdre le contrôle de soi, un peu l'équivalent de "péter les plombs".  
Les berserkers pourraient se séparer en trois classes:

  • Les Svinfylkingars : guerriers-sangliers.
  • Les Ulfhednars ou Ulfarks : guerriers-loups.
  • Les Berserkers : guerriers-ours.
Dans la mythologie, les berserkers au sens large seraient des guerriers prêtres d'Odin, et l'équivalent vivant des Einherjar. Leur façon de combattre très brutale les rapprocherait cependant davantage de Thor que d'Odin. Les Berserkers combattent dans un état de transe provoqué par l'esprit animal du guerrier (Ours, loup ou sanglier), c'est le loup ou l'ours qui choisit ceux qu'il estime dignes de son don et de sa fureur. Cette fureur serait liée à l'animal totem de la personne.

Les berserkirs ne sont pas uniquement des guerriers, ils sont aussi une fonction de prêtres des dieux nordiques et particulièrement d'Odin, de là viendrait leur nom de Guerriers d'Odin.

Les berserkers étaient censés former la garde rapprochée des rois scandinaves par troupes de 12 guerriers.


Les guerriers d'Odin étaient réunis en confréries et chaque aspirant devait passer une initiation dont certains détails nous sont parvenus grâce à la Saga de Hrólf Kraki :   
L'aspirant Berserker devait tuer rituellement l'image de l'ours, puis boire son sang afin que le pouvoir de la bête se répande en lui. Il devenait alors un berserker et obtenait en plus de sa fureur le don de Hamrammr, c'est-à-dire le pouvoir de métamorphose qui lui permettait de modifier la perception que les autres ont de lui, mais aussi d'apparaitre sous forme animale. Lors de leurs crises de fureur, les berserkirs laissaient s'effacer leur esprit humain pour laisser l'esprit animal prendre le contrôle.Tous les jeunes guerriers devaient passer un rituel important auprès de leur sorcier : le rituel de l'éveil. Ce rituel était la signification même de leur colère sacrée ; soit ils survivaient ; soit ils mouraient à ce rituel. S'ils survivaient au rituel, il devaient porter une sorte de tatouage en forme de loup ainsi qu'un serpent se mordant la queue et le signe du clan auquel ils appartenaient.

Selon les sagas, le berserksgangr s'accompagnait de manifestations telles que les yeux révulsés ou la morsure du rebord du bouclier, résultats du furor ; les guerriers-fauves étaient capables de prouesses diverses : capacité à traverser le feu, invulnérabilité aux coups de leurs adversaires... Tacite (Germania, III) le mentionne déjà, de même que l'Edda poétique (Hávamál).
En revanche, il est certain que ces guerriers étaient entourés d’un grand prestige, d’un bout à l’autre du monde scandinave continental. Pour les Nordiques, vaincre un berserk en combat singulier était un exploit digne des plus grands héros, comme on peut le lire dans les sagas islandaises. Voici ce que l’on peut lire dans l’Ynglinga Saga à leur sujet : « Ses hommes à lui [ceux d'[i][/i] allaient de l’avant sans armure, enragés comme des chiens ou des loups, mordant leur bouclier, forts comme des ours ou des taureaux, et tuant les gens en un coup, mais eux, ni fer ni feu ne les navraient. Ils étaient appelés berserkir.»
Cependant, dans les sagas islandaises, le personnage du berserker évolue vers celui d'une brute, cherchant souvent à s'approprier par la force les biens, voire la femme de son adversaire.
D’un point de vue historique, les Romains connaissaient déjà ces guerriers qui les attaquaient sauvagement en pleine nuit, pendant les guerres contre les Germains. Mais ce sont les récits des invasions vikings et des guerres scandinaves qui apportent le plus d’informations sur les berserkir.



Quant au recours à diverses substances pour augmenter l'agressivité ou l'esprit de sacrifice des combattants, on peut noter durant la Grande Guerre l'usage de vin rouge ou de « gnôle » avant l'assaut par les poilus, de schnaps, voire d'éther, dans le camp allemand, ou de saké par les kamikaze durant la Deuxième Guerre mondiale.


Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Mar 8 Fév - 15:31 (2011)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DAMOCLES
MessagePosté le: Lun 14 Fév - 17:04 (2011)  [B]erserkers --> Répondre en citant

Hors ligne
[C][B]


Inscrit le: 14 Fév 2011
Messages: 74
Localisation: B.W.T

Okay Okay Okay


Ulfarks-Berserkers... Awou-grrrrr


Okay Okay Okay
_________________
ALEA EJECTA ES



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:46 (2017)  [B]erserkers -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 1
[C]roûtons [B]erserkers Index du Forum -> [C]roûtons [B]erserkers [E]trangers -> Taverne Publique

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
NoseBleed v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com